Beaucoup de travailleurs se plaignaient du manque de solidité des pantalons taillés par Jacob Davis, surtout au niveau des poches et de la braguette, qui se déchiraient bien trop souvent. Le tailleur commença dans son coin à rajouter ces petits rivets en cuivre afin de solidifier au maximum le tissu. Une innovation qui ravira les travailleurs, notamment les bûcherons. Face au succès de ce pantalon, et pour éviter les contrefaçons, il proposa un partenariat avec Levi Strauss en 1872.

Continuer La Lecture en Page 4